Chers collègues,

Bon nombre d’entre vous savent à quel point j’ai été chanceux d’avoir pu maintenir ma pratique clinique en hématologie à temps partiel depuis que j’ai accepté un poste de leadership administratif au Collège royal en 2006. En fait, j’ai vécu la même situation lorsque j’occupais le poste de commissaire de Cancer Care Nova Scotia et celui de directeur général du Centre régional de cancérologie à Kingston, en Ontario.

Je suis convaincu que la conciliation vie professionnelle-pratique médicale et les échanges avec mes patients ont grandement contribué à la satisfaction et au succès relatif que j’attribue à ces rôles administratifs.

Exercer à Windsor, en Nouvelle-Écosse, pour rester en contact

J’exerce au Hants Community Hospital de Windsor, en Nouvelle-Écosse. Même si ma pratique clinique se limite à environ deux jours par mois de consultations externes en hématologie soi-disant « bénigne », j’aide à rattraper le retard dans les consultations de patients atteints de divers troubles (cytopénie, gammopathie monoclonale, coagulation et thrombose, myélodysplasie). Compte tenu du manque d’effectifs en hématologie, le bureau des rendez-vous de Halifax n’a aucune difficulté à remplir mon emploi du temps.

Les patients qui viennent me voir, souvent après une longue période d’attente, ne cessent de m’impressionner. Ils se présentent habituellement avec des membres de leur famille et des amis, et ils sont souvent confrontés à d’importants problèmes sociaux, médicaux et financiers. Les patients me parlent de leur état en toute honnêteté, ils s’estiment chanceux de me rencontrer et ils ont tendance à respecter leur plan de traitement. Je suis tout aussi impressionné par les employés de la clinique qui, collectivement, jouent un rôle essentiel dans le bien-être des patients.

Mon rôle clinique me permet de rester en contact avec les patients, les collègues et le système de santé. Je suis à même de constater les problèmes et les lacunes du système de santé auxquels les Associés et membres du Collège royal sont confrontés chaque jour.

Ce point de vue est essentiel.

Les Associés qui travaillent au Collège royal prennent des décisions fondées sur les réalités des soins aux patients

Lorsque le Collège royal met en avant ses nombreuses priorités pour moderniser et améliorer la formation médicale postdoctorale, élaborer de saines politiques publiques ou bonifier le programme de développement professionnel continu, nous tenons compte des réalités des soins aux patients. C’est pour cette raison que j’ai fait en sorte que les Associés qui occupent des postes administratifs au Collège royal puissent conserver leur pratique à temps partiel. En maintenant des responsabilités cliniques limitées, ils peuvent mettre les choses en perspective.

Il y a deux ans, j’ai approuvé la création d’un poste de direction pour superviser les activités de la « pratique professionnelle » afin que le Collège royal soit mieux disposé à répondre aux défis et aux expériences des Associés et des membres. Doug Hedden, ancien directeur du Département de chirurgie de l’Université de l’Alberta et des Services de santé de l’Alberta, assume désormais cette énorme responsabilité. Toute l’équipe du Collège royal vous invite à lui faire part de toute suggestion ou idée susceptible d’améliorer la santé des patients, des familles et des collectivités, ainsi que le système de santé en soi.

Soumettez vos suggestions/idées par courriel

Même si mon mandat au Collège royal arrive à échéance à la fin de l’année, je compte poursuivre ma pratique clinique au Hants Community Hospital; j’envisage même d’en faire un peu plus. J’espère contribuer au développement et à la promotion de divers outils électroniques pour améliorer la pratique, particulièrement en ce qui concerne la disponibilité et la capacité à réagir des médecins. Je suis étonné de voir à quel point les consultations électroniques ont permis aux médecins de mieux répondre aux préoccupations et aux questions des patients. Tout élément susceptible de contribuer à l’efficacité et à l’avancement de l’expertise médicale et de l’expérience des patients aidera notre système de soins de santé en crise à s’adapter et à prospérer.

Recevez mes sincères salutations.
Andrew Padmos, BA, MD, FRCPC, FACP, FRCP
Directeur général du Collège royal

Associés qui travaillent au Collège royal

  • Kenneth A. Harris (directeur exécutif, Éducation spécialisée et directeur général adjoint)
  • Doug Hedden (directeur exécutif, Pratique professionnelle et Services aux membres)
  • Susan Brien (directrice, Innovation de la pratique et des systèmes)
  • Jason Frank (directeur, Normes, formation et stratégies d’éducation spécialisée)
  • Viren Naik (directeur, Évaluation)
  • Farhan Bhanji (directeur associé, Stratégie d’évaluation)
  • Jolanta Karpinski (directrice associée, Unité des spécialités)
  • Craig Campbell (conseiller principal, Bureau de l’éducation spécialisée)