Chers collègues,

Le Collège royal collabore depuis longtemps avec ses institutions sœurs en Australie et en Nouvelle-Zélande. En fait, cette collaboration de longue date s’est formée d’une alliance tripartite pour devenir la Tri-nation Alliance.

Il convient donc de signaler que, cet automne, nous avons signé un protocole d’entente pour officialiser et renforcer ce partenariat.

Il s’agit d’une entente qui assure le partage d’information, d’expérience et d’expertise entre les organisations, conformément à la vision du Collège royal : Le leader mondial en formation médicale et soins spécialisés.

La valeur qu’apporte la Tri-nation Alliance réside surtout dans les similitudes entre nos cultures, nos organisations et nos systèmes de santé, qu’il vaut la peine de comparer, et dans les différences, à la fois intéressantes et enrichissantes.

Collaboration mondiale au profit des spécialistes, des patients et des populations

La Tri-nation Alliance est composée de cinq organisations, dont le Collège royal qui est un des membres d’origine. Les quatre autres sont :

  1. le Royal Australasian College of Physicians (RACP);
  2. le Royal Australasian College of Surgeons (RACS);
  3. le Royal Australian and New Zealand College of Psychiatrists (RANZCP);
  4. l’Australian and New Zealand College of Anaesthetists (ANZCA).

Le protocole d’entente nous aidera à créer une structure plus formelle pour cette alliance. Outre le comité exécutif composé des directeurs généraux et présidents des collèges, un nouveau comité de gestion veille à l’exécution de projets et d’activités de collaboration.

Selon le président du RACS, M. John Batten, « Nous défendons une vision de collaboration mondiale pour offrir des activités de formation médicale postdoctorale et d’apprentissage à vie de grande qualité…. Cette vision va de pair avec notre mission d’assurer l’avancement des normes et des programmes de formation médicale postdoctorale et, par conséquent, d’améliorer la santé mondiale ainsi que les soins offerts aux patients et aux populations. »

Autres objectifs clés de cette nouvelle entente

  • Créer un réseau efficace de collaboration, d’échange d’information, de recherche et d’analyse pour la formation médicale postdoctorale, la formation des superviseurs et le développement professionnel continu.
  • Pouvoir échanger, étudier et présenter de l’information/des données/des positions sur des enjeux importants pour les soins de santé et les systèmes de santé, du point de vue de la formation et de l’apprentissage à vie.
  • Convaincre et inciter des collègues professionnels de la santé à contribuer au leadership, à la formation, à l’enseignement, à l’éthique et à la recherche dans les domaines de la santé mondiale et des soins de santé.
  • Encourager et permettre la réalisation, la diffusion et la publication d’études, de politiques et d’énoncés de position sur les consensus et les recommandations des collèges et des organisations membres.

Les collaborations professionnelles sont un principe fondamental de la médecine spécialisée

En tant que spécialistes, nous collaborons chaque jour avec des fournisseurs de soins primaires, d’autres spécialistes, des membres d’équipes de soins, des patients, des apprenants, et ainsi de suite.

Le partage d’information est avantageux pour tous, car il favorise l’amélioration de la formation et des soins, l’efficacité, la crédibilité et l’entraide face à des défis et des débouchés communs, ainsi que l’exploitation de nos forces et de nos apprentissages respectifs.

La Tri-nation Alliance prend en compte ces mêmes interactions quotidiennes et les transpose dans un contexte global.

J’ai très hâte de prendre part à ces collaborations.

Recevez mes sincères salutations.

Andrew Padmos, BA, MD, FRCPC, FACP, FRCP
Directeur général du Collège royal


Au sujet du protocole d’entente
Nous négocions et concrétisons des ententes formelles de service qui définissent clairement nos objectifs de collaboration. Le protocole d’entente définit les modalités et conditions du travail à réaliser en partenariat. Bien que les protocoles d’entente ne soient pas des contrats juridiquement contraignants, ils démontrent toutefois de la volonté des parties de collaborer pour atteindre des objectifs communs.