Chers collègues,

L’histoire de la guerre et de la médecine remonte à loin.

Comme l’explique le Dr Jonathan Larmonth Meakins, O.C., FRCSC, membre de notre Comité consultatif sur l’histoire et le patrimoine, « la guerre est une épreuve qui entraîne des avancées majeures ».

Le traitement des maladies infectieuses et des plaies ainsi que les techniques de greffe de peau figurent notamment au titre de ces avancées. Les progrès réalisés sont assez évidents. Prenons par exemple le médecin et poète John McCrae, décédé d’une pneumonie à pneumocoque — un destin plutôt rare de nos jours, depuis la découverte et la commercialisation des antibiotiques.

Le Dr Meakins a récemment mené un projet de recherche pour souligner le 100e anniversaire de la fin de la Première Guerre mondiale (1914-1918). Il a recueilli de l’information sur le service en temps de guerre des quatre premiers présidents du Collège royal, dont les contributions durant la Grande Guerre furent exceptionnelles.

En fait, son grand-père, le Dr Jonathan Campbell Meakins, fut le tout premier président du Collège royal. Il a participé aux premières recherches sur le trouble de stress post-traumatique (autrefois connu sous le nom de « trouble affectif du soldat » ou de « traumatisme dû au bombardement »).

Outre les avancées médicales et chirurgicales découlant de la guerre, la formation médicale postdoctorale a connu une percée fulgurante au Canada après la Première Guerre mondiale, notamment avec la création du Collège royal en 1929 — qui ne s’est pas déroulée sans heurts.

Lisez ce récit en ligne, ainsi que les courtes notices biographiques de nos quatre premiers présidents.

Se souvenir de nos origines : la Première Guerre mondiale et la création du Collège royal

N’hésitez pas à me faire part de votre intérêt à lire d’autres récits au sujet de l’histoire du Collège royal.

Recevez mes sincères salutations.

Andrew Padmos, BA, MD, FRCPC, FACP, FRCP
Directeur général du Collège royal

rpt
Photo : Le Dr Jonathan Larmonth Meakins, OC, FRCSC, avec une photo de son grand-père, le Dr Jonathan Campbell Meakins, FRCPC, premier président du Collège royal (1929-1931)