Chers collègues,

J’espère que vous profitez bien de l’été pour vous reposer et vous détendre — ou du moins, que vous comptez vous y mettre bientôt — même si la pause est de courte durée. Pour ma part, j’ai profité de l’accalmie estivale pour réfléchir à ce que nous réserve la seconde moitié de l’année.

Vos réponses à mon dernier billet sur le plan stratégique du Collège royal 2018-2020 m’ont beaucoup encouragé. Vous avez été nombreux à formuler des commentaires ou à m’écrire pour avoir plus de détails — je suis ravi de voir à quel point ce sujet vous intéresse. Comme je l’ai mentionné, le plan stratégique reposera sur un plan opérationnel plus détaillé, qui définit les initiatives stratégiques selon leur priorité. Le déroulement de ces initiatives fera l’objet d’un suivi et de rapports trimestriels au Conseil; ces rapports préciseront les paramètres et les mesures de rendement, les risques et les mesures d’atténuation ainsi que le statut général des initiatives. Cela dit, alors que nous apportons la touche finale à ce plan opérationnel, la participation des Associés et le soutien que nous leur offrons demeurent très présents dans mon esprit.

Durant la première moitié de l’année, nous avons collaboré avec mdBriefCase Group pour offrir de nouveaux programmes d’autoévaluation (un autre sera offert à l’automne). Nos bulletins offrent systématiquement un Conseil du mois sur le MDC et le Centre des services du Collège royal est toujours à la disposition des Associés. Nous poursuivons nos collaborations en vue d’élaborer une nouvelle vision relative au développement professionnel continu (DPC) des médecins, dans la lancée du projet de L’avenir de l’éducation médicale au Canada — volet du DPC (AEMC-DPC). Nous continuons de faire connaître la valeur du titre d’Associé du Collège royal en collaborant avec des partenaires internationaux. Nous suivons attentivement les enjeux liés aux effectifs en santé qui concernent nos membres; en juin, nous avons publié de nouvelles données dans notre base de connaissances sur les effectifs médicaux et nous publierons notre dernière enquête sur l’emploi à l’automne.

Nous cherchons activement à améliorer les services que nous vous offrons dans le cadre de votre pratique spécialisée. À cette fin, nous avons créé le Bureau de la pratique professionnelle et des services aux membres ainsi que plusieurs groupes de travail (dont un chargé d’examiner les bouleversements créés par l’évolution de la technologie en formation médicale et en soins de santé), et nous lancerons bientôt un sondage sur la valeur du titre d’Associé pour connaître vos impressions sur nos services actuels et éventuels, de même que sur nos efforts de communication.

J’éprouve une très grande fierté à l’égard des employés, des bénévoles et des membres du Collège royal. La liste d’activités ci-dessus ne tient même pas compte des autres tâches fondamentales visant notamment à améliorer l’efficience des examens, à faire progresser l’initiative La compétence par conception et à moderniser notre système d’agrément. L’engagement et le dévouement dont je suis témoin chaque jour sont réellement inspirants.

J’aimerais vous remercier des efforts que vous déployez. L’autre moitié de l’année et la prochaine année s’annoncent très prometteuses. Je vous remercie de votre engagement continu.

Recevez mes salutations distinguées.

Andrew Padmos, BA, MD, FRCPC, FACP
Directeur général

P.-S. Dans mon prochain billet, je dévoilerai le nom du lauréat du Prix Teasdale-Corti d’action humanitaire 2018 du Collège royal. Restez à l’affût; l’annonce aura lieu peu avant la Journée mondiale de l’aide humanitaire, le 19 août.