Chers collègues,

Chaque année, j’ai l’habitude de présenter un bilan en plein cœur de l’été. Je suis convaincu que nombre d’entre vous profitez de vacances bien méritées, c’est pourquoi il sera bref et axé sur quelques-unes de nos activités du premier semestre.

Si vous désirez obtenir un compte rendu plus détaillé de nos activités, j’espère que vous consulterez notre site Web. Vous y trouverez les numéros précédents de notre bulletin et serez à même d’utiliser notre fonction de recherche améliorée sur des sujets d’intérêt particulier. Vous pouvez aussi communiquer avec moi à l’adresse dg@collegeroyal.ca pour toute demande portant sur un sujet plus précis.

J’aimerais vous inviter à proposer des sujets pour ce blogue. Je serais curieux de connaître les thèmes qui vous intéresseraient le plus (ou le moins) et que je pourrais approfondir pour vous. Faites-moi part de vos idées ou commentaires généraux par courriel.

J’aimerais aussi remercier les employés du Collège royal, les membres de sa haute direction, les milliers de bénévoles et autres collaborateurs pour tous les efforts déployés au cours des derniers mois. Les très nombreuses activités qu’ils mènent ‒ en grande partie en coulisse ‒ concrétisent notre vision et notre mission.

Je vous souhaite un beau mois d’août, agréable et reposant.

Recevez mes sincères salutations.

Andrew Padmos, BA, MD, FRCPC, FACP
Directeur général

 


 

Liens rapides

 

Planification du développement professionnel continu fondé sur les compétences

Nos travaux ainsi que la planification des activités de La compétence par conception (CPC) progressent de façon constante. Nous procéderons bientôt à l’essai pratique de multiples composantes de ce modèle, avant leur déploiement pour notre première cohorte de disciplines en juillet 2017. La CPC transformera la formation des résidents. Les Associés seront intéressés d’apprendre que nous avons récemment entrepris des discussions sur l’incidence de ces changements sur le développement professionnel continu ‒ l’autre partie du continuum de l’apprentissage.

En mai, nous avons tenu notre 2e Sommet sur invitation sur le développement professionnel continu (DPC) fondé sur les compétences. Durant ces deux jours, les participants ont notamment évalué dans quelle mesure l’évaluation des compétences, du rendement et des résultats pour les patients appuieront et permettront la mise en œuvre d’un modèle fondé sur les compétences qui favorisera l’apprentissage à vie. Des experts et des érudits de toutes les sphères des soins de santé y ont assisté, représentant plus de 70 associations, ordres des médecins et universités.

  • Le thème le plus récurrent était l’importance de prendre en compte le point de vue du patient dans la planification et les activités d’évaluation. Il enrichit l’évaluation des compétences des médecins (communication, professionnalisme et défense des intérêts).
  • Les Associés qui ont répondu à notre sondage avant le sommet se sont dits convaincus que le champ de pratique sera l’assise de l’évaluation du rendement.
  • La nécessité d’envisager un futur modèle d’évaluation et de l’adapter aux activités des équipes interprofessionnelles de soins de santé a aussi été abordée.

Vous trouverez une liste des autres éléments jugés importants pour l’élaboration de ce modèle dans notre bulletin de juillet, ainsi qu’un sondage. Durant ce projet, vous aurez de nombreuses occasions de formuler des commentaires sur des éléments qui vous semblent importants.

Pour être au fait du déroulement de l’initiative La compétence par conception, veuillez vous inscrire pour recevoir le bulletin Point de contact de La compétence par conception, publié plusieurs fois par année.

Haut de la page

 

Défense des intérêts : santé des Autochtones

Nous avons fait un pas de géant en matière de défense des intérêts, surtout dans notre soutien à l’Indigenous Health Alliance et nos efforts afin de réaliser des gains concrets en santé des peuples autochtones. L’alliance est un groupe d’organisations qui désirent combler les écarts en matière de santé et de soins entre les communautés autochtones et la population en général. Notre Comité consultatif sur la santé des Autochtones dirige maintenant les travaux en vue d’élaborer un plan de travail en santé des Autochtones qui orientera nos activités durant les prochaines années concernant l’intégration de la sécurisation culturelle à la formation médicale postdoctorale et au développement professionnel continu, et le suivi donné aux recommandations en matière de santé de la Commission de vérité et de réconciliation du Canada.

Haut de la page

 

Besoins et préoccupations de nos membres au sujet de l’aide médicale à mourir

Nous avons aussi mené d’importants travaux concernant l’aide médicale à mourir. Tard le 17 juin, le projet de loi C14 a reçu la sanction royale et la nouvelle loi est entrée en vigueur. Nous continuerons d’appuyer nos Associés, notamment par l’ajout de deux nouveaux cas de bioéthique (dont l’un porte sur l’objection de conscience) et un atelier destiné aux résidents. Nous informerons aussi les Associés au sujet du cadre législatif et poursuivrons notre collaboration avec d’autres organisations nationales, comme l’AMC, pour que tous les Associés aient en main les renseignements nécessaires à ce sujet. Comme je l’ai affirmé dans un message antérieur, nous souscrivons aux appels lancés en vue d’obtenir plus de ressources en matière de soins palliatifs, afin que tous les patients aient accès à diverses options de soins en fin de vie. Je prévois que notre nouvelle surspécialité en médecine palliative offrira aussi tôt ou tard plus de possibilités de mener des recherches et de développer un leadership universitaire en soins palliatifs au Canada.

Haut de la page

 

Contribuer au renforcement des programmes de formation offerts à l’étranger

Nous avons franchi une étape importante en ce qui a trait à nos ententes de collaboration avec nos partenaires dans la région du Golfe, en Amérique latine et en Chine. Celles-ci contribuent au renforcement de leurs programmes de formation, inspirés de la vision de notre organisation : La santé à son meilleur et des soins optimaux pour tous. En aidant à améliorer les normes éducatives, ces programmes préparent mieux les médecins à exercer leurs fonctions et les patients reçoivent ainsi de meilleurs soins.

  1. Le Collège royal a signé une entente de collaboration avec la Kazan State Medical University à la fin du mois de janvier. L’entente établit un partenariat pour soutenir l’éducation médicale dans cet établissement. En mai, nous avons mené à bien une consultation de programme et un examen d’établissement, et offert un atelier.
  2. Avec notre aide, le Supreme Council of Health du Qatar, notre partenaire au cours des deux dernières années, a lancé en mars son nouveau programme national de formation médicale continue/développement professionnel continu (FMC/DPC). Il s’agit d’une étape clé de la professionnalisation de la FMC et du DPC au Qatar. 
  3. Nous avons fait l’annonce de notre premier programme agréé de simulation de l’étranger : le Clinical Skills & Simulation Center de la King Abdulaziz University à Djedda, en Arabie saoudite.
  4. Nous avons présenté la 3e Conférence sur la formation des résidents en Chine, en collaboration avec le Peking University First Hospital et la Chinese Medical Doctor Association. Vous trouverez plus de détails sur nos activités en Chine dans mon message du mois dernier.
  5. Nous terminons aussi nos préparatifs en vue d’entreprendre des travaux en novembre avec le Kuwait Institute for Medical Specialization.

Haut de la page

 

Collaboration internationale : nos activités au Népal et en Haïti

Nous n’avons pas oublié notre engagement à l’égard du bien-être des populations dans les pays en développement. Ce nouvel aspect de notre rayonnement international est axé jusqu’à maintenant sur des activités en Haïti, au Sénégal et au Soudan.

Cette année :

  • Nous avons signé un protocole d’entente avec la nouvelle Health Professions Education Commission et ainsi officialisé un partenariat éducatif avec le ministère de l’Éducation du Népal. Ce protocole d’entente officialise notre soutien au développement d’un modèle national de formation médicale postdoctorale dans ce pays, ainsi que d’autres formes de soutien à la réforme de l’éducation.
  • Nous avons poursuivi nos activités en Haïti; le mois dernier, nous avons effectué un voyage aux fins de perfectionnement du corps professoral à l’Université Quisqueya. Nous travaillons avec des Associés en vue de fournir un soutien pour le perfectionnement du corps professoral et le développement professionnel continu. Je prévois présenter une mise à jour complète sur ces travaux au début de l’automne.

Haut de la page

 

De grandes réalisations : nos lauréats de prix nationaux et Associés honoraires

Nous avons annoncé nos lauréats de prix nationaux et nos Associés honoraires de 2016. Je vous encourage à découvrir leurs réalisations (par exemple, dans mon message de mars 2016 et, dans le cas du Dr Orbinski et de la Dre Caron, à regarder les vidéos ci-dessous. Elles donnent un bon aperçu de leur dévouement.

Lauréats de prix nationaux

  • Prix Teasdale-Corti d’action humanitaire du Collège royal : Dr James Orbinski, MD, OC, OOnt, MCMF, un médecin de famille qui a reçu la plus haute distinction civile du Canada pour ses efforts durant le génocide de 1994 au Rwanda.
  • Prix du mérite James H. Graham : Dr Allan S. MacDonald, MD, FRCSC, un chirurgien généraliste à qui l’on doit la pratique de la chirurgie de transplantation au Canada atlantique et la chirurgie laparoscopique en Nouvelle-Écosse.
  • Prix Duncan Graham : Dr Paul K.B. Dagg, MD, FRCPC, un psychiatre qui a dirigé le développement du processus d’évaluation fondée sur les compétences pour les psychiatres formés à l’étranger.
  • Prix Donald Richards Wilson du Collège royal et d’AMS : Dre Najma A. Ahmed, MDCM, PhD, FRCSC, FACS, une chirurgienne généraliste et directrice de programme de Toronto qui a contribué à la hausse de l’estime à l’égard de son programme grâce à une série d’innovations.
  • Prix Thomas Dignan en santé des Autochtones du Collège royal : Dre Nadine Caron, MPH, FRCSC, première femme autochtone à exercer la chirurgie générale au Canada et cocréatrice du Centre d’excellence en santé des Autochtones de l’Université de la Colombie-Britannique.

Nous avons accueilli quatre nouveaux Associés honoraires :

  • Dr Thomas A. Dignan, O.Ont., MD, BScN, Sénéca du territoire des Six Nations de Grand River et médecin spécialiste en santé communautaire auprès de Santé Canada. Tom est un ardent défenseur des droits des Autochtones et prône sans relâche l’amélioration de leur bien‑être et de leur état de santé.
  • Dr Yucun Liu, président du Peking University First Hospital (PUFH) à Beijing, en Chine. Le Dr Liu a non seulement plaidé en faveur d’améliorations dans les soins de santé au sein de son établissement, il a aussi mis en place des normes et des processus éducatifs améliorés.
  • Brigadier-général H. C. MacKay, OMM, CD, QHP, MD, chef du Service de santé royal canadien et médecin général, commandant du Groupe des services de santé des Forces canadiennes, a acquis une vaste expérience au Canada et à l’étranger.
  • Professeur Sir Nicholas Wright, MBBS, MD, PhD, DSc, directeur, Centre for Tumour Biology, Barts Cancer Institute, Queen Mary University of London, R.-U. Sir Nicholas est l’un des plus éminents médecins du Royaume-Uni. Il est un acteur important de la recherche sur le cancer et les cellules souches, et a été anobli pour sa contribution à la médecine.

Haut de la page

 

Autres réalisations importantes

  • La Dre Françoise P. Chagnon, FRCSC, a officiellement assumé ses fonctions comme présidente désignée du Collège royal en février dernier. Membre de longue date du Conseil, elle travaille à Montréal comme oto-rhino-laryngologiste et spécialiste de la voix.
  • Le Conseil du Mois sur le MDC, nouvelle rubrique de notre bulletin Dialogue, a suscité des réactions positives. On y trouve des conseils pratiques de divers Associés.
  • À la mi-mai, nous avons lancé notre nouveau site Web, à la fois plus moderne et plus convivial. Sa fonction de recherche a été considérablement améliorée et sa conception favorise l’affichage sur un appareil mobile ou une tablette.
  • Après des mois de consultations avec des Associés, des facultés de médecine, des cliniciens et des organisations partenaires, nous avons publié notre livre blanc Les cliniciens-chercheurs au Canada : Soutenir les innovations dans les soins aux patients au Canada par la recherche.
  • Nous continuons d’échanger à l’aide de nos médias sociaux. Nous avons obtenu plus de 5000 mentions J’aime sur nos pages Facebook et plus de 10 000 personnes sont abonnées à nos pages Twitter (version anglaise). Nos lecteurs demeurent ainsi informés des dernières nouvelles sur le Collège royal, ses membres et sur des sujets d’intérêt général liés à la médecine, à la formation médicale et aux soins de santé au Canada.

Haut de la page

 

Les examens du printemps 2016 en quelques chiffres

Les examens de certification constituent une partie importante de nos activités. Chaque année, nos employés et des bénévoles assurent leur bon déroulement.

Le saviez-vous?

2380 candidats se sont présentés aux examens du printemps 2016

Ont participé à la tenue des examens :

  • 950 bénévoles;
  • 478 patients standardisés
  • 120 employés du Collège royal.

Notre équipe des Services d’accueil

  • a servi 5400 repas,
  • a préparé une grande quantité de café moulu (328 livres)
  • a distribué plus de 22 000 bouteilles/canettes d’eau, de jus et de boissons gazeuses.  

Je les remercie sincèrement pour leur dévouement.

Haut de la page