Chers collègues,

Comme vous le savez, nous mettons en place une approche par compétences en formation médicale; aussi, nous intégrerons bientôt une approche similaire au développement professionnel continu (DPC).

Notre approche actuelle, le programme de Maintien du certificat – malgré ses défauts – est le fruit d’innombrables idées, recherches et activités en coulisse. Y a-t-il place à l’amélioration? J’en suis convaincu, et il s’agit là d’un des facteurs qui nous motivent à lancer cette initiative.

L’adoption d’un modèle de DPC fondé sur les compétences nous permettra notamment de mieux cibler votre programme en fonction des besoins des individus et des spécialités, de nous adapter aux changements dans votre pratique et de prendre en compte l’apprentissage réel (individuel/en groupe/en classe/en milieu de travail).

D’ici quelques semaines, nous tiendrons un sommet sur le DPC fondé sur les compétences. J’ai très hâte de participer aux discussions prévues, notamment sur les rôles des patients ou de la simulation dans l’évaluation des médecins. Nous nous pencherons aussi sur le rôle de l’autoévaluation des connaissances et du rendement dans la prise de décisions cliniques, l’application des connaissances et la démonstration de la compétence.

Ces thèmes revêtent une grande importance, car nous cherchons à restructurer le DPC en adoptant une approche délibérée et plus près de la réalité. Récemment, un Associé m’a écrit qu’il était temps de réfléchir au programme de MDC et à ses objectifs. Je suis d’accord avec lui, et c’est le moment tout indiqué.

Pour éclairer les discussions du sommet qui se tiendra le mois prochain, nous avons conçu un court sondage de quatre questions (Le sondage se termine le 4 mai.)

Répondez au sondage ici.

J’espère que vous prendrez quelques instants pour y réfléchir et formuler vos commentaires. Dites-nous ce que vous en pensez. Vous aurez d’autres occasions de vous prononcer; il s’agit de la première étape d’un processus qui s’étendra vraisemblablement sur plusieurs années.

Pour ma part, je peux vous assurer que les conclusions de cette rencontre ne tomberont pas dans l’oubli. Nous vous les présenterons dans notre bulletin mensuel et d’autres réseaux.

Ce projet doit être un effort concerté.

Nous espérons qu’en bout de ligne, vous éprouverez de la fierté à l’égard du programme de MDC. Qu’il vous sera plus utile. Que vous pourrez affirmer, en toute confiance, qu’il vous aide à devenir un meilleur médecin.

Cordialement,

Andrew Padmos, BA, MD, FRCPC, FACP
Directeur général