Chers collègues,

Chaque année, cette mise à jour que je prépare en plein cœur de l’été me semble arriver de plus en plus vite. Certes, le temps file en vieillissant, mais permettez-moi plutôt d’y voir le signe de la grande productivité de notre organisation et de l’avancement de certaines initiatives stratégiques contribuant à refléter davantage le contexte actuel des soins de santé et de la formation médicale.

Plutôt que de revenir sur tout ce que nous avons fait depuis le mois de janvier à ce jour, j’ai dressé une liste des projets qui illustrent la portée et la diversité de nos activités.

J’invite ceux qui souhaitent obtenir un rapport plus détaillé à consulter sur notre site Web les anciens numéros de notre bulletin Dialogue ou encore l’information sur nos réseaux sociaux, à partir de la page d’accueil du site Web. Vous pouvez aussi communiquer avec moi à l’adresse ceo@collegeroyal.ca pour toute demande de nature plus particulière.

Sujets de prochains messages du directeur général : envoyez vos suggestions

Après avoir constaté l’étendue de nos activités, décrites ci-dessous, n’hésitez pas à me faire part des sujets qui vous intéressent le plus, que vous aimeriez approfondir ou de questions touchant votre milieu de pratique qu’il vaudrait la peine d’aborder dans l’un de mes prochains messages. Envoyez vos suggestions à ceo@collegeroyal.ca ou inscrivez un commentaire dans notre blogue.

J’espère que vous profitez des dernières semaines de l’été et je me réjouis à l’idée de travailler avec vous durant la seconde moitié de 2015.

Recevez mes sincères salutations.

Andrew Padmos, BA, MD, FRCPC, FACP
Directeur général

 


 

Liens rapides

La compétence par conception :
CanMEDS 2015

Gestion responsable

Portfolio électronique MAINPORT

Histoire et patrimoine

Route d’évaluation par la pratique

Valeur du titre d’Associé

Agrément

Rayonnement international

DCC (diplômes)

De précieux partenariats

Emploi chez les médecins

Nos bénévoles :
une assise solide

Rôle en matière de défense
des intérêts

Hommage à nos Associés

Développement de la
petite enfance

 

 

La compétence par conception : CanMEDS 2015 – Prêts pour le lancement à l’automne

Les activités de La compétence par conception (CPC) vont bon train. Nos deuxièmes spécialités participantes (oncologie médicale et oto-rhino-laryngologie et chirurgie cervico-faciale) se préparent fermement pour une mise en œuvre en juillet 2016; notre deuxième cohorte, composée de six disciplines, a commencé à créer des jalons, des actes professionnels non supervisés (APNS) et une série de documents.

L’aboutissement du projet trinannuel lié à cette initiative-cadre d’actualisation du Référentiel de compétences CanMEDS pour les médecins à de quoi réjouir. Lors de la réunion du Conseil en février, les révisions du référentiel et du Guide des jalons CanMEDS ont été approuvées à l’unanimité (le lancement officiel aura lieu durant la CIFR 2015 en octobre). La création de ces documents est le fruit de nombreuses consultations et de la rétroaction de plus de 100 groupes d’experts. J’invite les Associés qui en savent encore peu sur ce projet à lire les ébauches des documents, tel que proposé dans le « Mot du président » par le Dr Imrie, ou à consulter notre liste de ressources sur la CPC, qui devient de plus en plus riche.

Haut de la page

 

Portfolio électronique MAINPORT

Un autre volet de l’initiative La compétence par conception a été consacré à l’amélioration de la fonctionnalité de MAINPORT. Nous prévoyons appeler la prochaine version de cette application basée sur les compétences, « portfolio électronique MAINPORT ». Même si, pour les membres, le changement n’est pas énorme, il témoigne notre volonté d’appuyer l’apprentissage, l’évaluation et la pratique réflexive durant la formation et la carrière professionnelle. Il y a encore beaucoup à faire pour y arriver. Nous avons chargé plusieurs groupes de travail de formuler des recommandations sur des normes d’intégration de données et des stratégies de transfert de données, et des directives sur des questions juridiques et de protection de la vie privée. En attendant, nous avons à cœur d’améliorer l’expérience utilisateur lors de l’inscription des activités de développement professionnel continu. Une première série de mises à jour MAINPORT seront lancées dans plusieurs jours ainsi qu’une nouvelle version de l’application pour iPhone et une nouvelle application pour appareils Android, qui faciliteront la documentation des activités.

Haut de la page

 

Route d’évaluation par la pratique (REP) menant au certificat

Les activités vont bon train pour notre route d’évaluation des médecins formés à l’étranger qui détiennent un permis d’exercice et exercent comme spécialistes au Canada, sans avoir obtenu le certificat du Collège royal. La Route A, l’examen menant à la certification actuellement en vigueur, est maintenant ouverte pour toutes les spécialités en vue du cycle d’examen de 2016; l’accès à la Route B, qui prévoit une évaluation tout aussi rigoureuse des connaissances de la spécialité et l’examen des compétences d’un candidat dans la pratique, est devenu possible en mars dernier pour les candidats en psychiatrie.

Haut de la page

 

Changements à venir en matière d’agrément

Depuis 2013, nous travaillons avec nos institutions sœurs, le CMFC et le CMQ, afin d’élaborer un système d’agrément des programmes de résidence, adapté aux défis actuels, futurs et de l’approche par compétences en formation médicale, axée sur les résultats.

Nous avons préparé une proposition afin de revoir l’agrément. Elle est le fruit d’une rétroaction approfondie des intervenants et vise à préserver la force de nos systèmes actuels tout en

  • allégeant la charge de travail des facultés de médecine;
  • favorisant l’évaluation et l’amélioration continues;
  • éliminant les processus sur support papier.

Voici certains changements proposés :

  • Introduction de nouvelles normes générales (élaborées actuellement par plusieurs groupes de travail);
  • Création de processus simplifiés;
  • Numérisation du système d’agrément.

À l’instar de la mise en œuvre des nouvelles normes et exigences de programme, tous les changements se feront de manière progressive et itérative. Les travaux se poursuivent afin de déterminer comment le mieux assurer cette transition, et le plan de mise en œuvre par étape sera présenté dès que possible. Les changements proposés ne toucheront pas les facultés de médecine où se rendront nos visiteurs d’agrément en 2015 ou en 2016. Les premiers changements ne seront apportés qu’au milieu de 2017.

Haut de la page

 

Les diplômes répondent aux besoins de la société, reconnaissent et normalisent les compétences

Le Collège royal reconnaît maintenant 18 disciplines dans des domaines de compétence ciblée (DCC – diplômes) et avancées, qui apportent un complément aux spécialités et surspécialités que nous avons agréées. Cette année, nous avons franchi un nouveau jalon : l’annonce de notre première diplômée dans une discipline de DCC (diplôme), la première à utiliser le titre DRCPSC (titulaire d’un diplôme de DCC du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada). J’aimerais souligner que l’approbation de ces disciplines de DCC (diplômes) est régie par la communauté de professionnels et qu’elle répond à des besoins importants de la société; notre bulletin Dialogue (août) vous en apprendra davantage à ce sujet.

Haut de la page

 

Emploi chez les médecins

Notre enquête sur l’emploi des médecins se poursuit et suscite toujours de l’intérêt. L’analyse préliminaire des données sur les spécialistes et surspécialistes de 2014 a fait ressortir une amélioration des chiffres relatifs aux médecins ayant du mal à trouver un emploi par rapport à 2013, quoique les tendances varient d’une discipline à l’autre. Les répondants incapables de se trouver un emploi lors du sondage qui, dans le sondage de suivi, ont indiqué qu’ils avaient réussi depuis à décrocher un emploi, ont cité divers facteurs qui ont contribué à ce changement de situation, dont la décision de suivre une formation supplémentaire, de déménager, l’aide de contacts personnels, de responsables du recrutement, etc. Toutes les constatations seront communiquées le mois prochain. En novembre, nous les approfondirons et dégagerons des pistes de solution lors de notre deuxième Sommet sur l’emploi des médecins.

Haut de la page

 

Définir notre rôle en matière de défense des intérêts avec l’aide de nos membres

Certains d’entre vous se rappelleront notre invitation lancée ce printemps afin de participer à un sondage sur notre rôle en matière de défense des intérêts. Les données recueillies contribueront à mieux cerner la nature principale de nos activités dans ce domaine, les questions à examiner, le processus à suivre et l’image que nous devrions projeter. Au cours des derniers mois, nous avons examiné en profondeur les politiques, la législation dans ce domaine et des notes d’une importance historique, y compris les recherches menées avec des intervenants et les consultations auprès du Conseil, de notre Comité des politiques publiques et de la santé et du Comité des directeurs exécutifs. En plus du sondage précité, nous avons mené des entrevues auprès d’organisations sœurs, des membres des comités consultatifs régionaux et diverses associations nationales de spécialistes.

Les réponses des Associés lors du sondage indiquent clairement que le Collège royal devrait jouer un rôle important en tirant profit de son expertise pour appuyer la médecine spécialisée et de bons soins aux patients dans le cadre d’enjeux nationaux importants touchant l’éducation, notre profession et les politiques de la santé. Ces efforts devraient cependant être fondés sur des données probantes, plutôt que de servir à s’engager dans des débats de nature politique. Nous présenterons un guide au Conseil en octobre, qui regroupera toutes nos constatations et qui orientera les efforts futurs.

Haut de la page

 

Appuyer le développement des enfants au pays

En juin, dans une lettre ouverte envoyée aux dirigeants politiques du Canada, nous avons rappelé l’importance du développement biologique et précoce du cerveau et de l’apprentissage en bas âge. Cette lettre visait à faire connaître notre énoncé de position sur cette question importante et à promouvoir le développement de la petite enfance en prévision des prochaines élections en octobre.

Haut de la page

 

Plan stratégique 2015-2017 : Gestion responsable

Nous avons présenté notre nouveau plan stratégique en mars, qui comprenait un sixième point, la gestion responsable. Celle-ci fait partie depuis toujours de nos priorités et son inclusion assurera l’utilisation optimale de nos ressources. À preuve, lors de sa réunion en juin 2015, le Conseil a adopté une motion visant la dissolution et la fusion de deux de ses comités pour en faire un seul comité, appelé Comité des rapports financiers et de la surveillance des risques. Cette démarche élimine le chevauchement et met notre organisation au diapason des pratiques exemplaires reconnues.

Haut de la page

 

Préserver l’histoire par des efforts de restauration et statue de John McCrae

Le Collège royal a à cœur de préserver son histoire et celle de la médecine spécialisée au Canada, par le biais de son Comité consultatif sur l’histoire et le patrimoine et des initiatives comme son récent projet visant à répertorier et reclasser la collection de sa bibliothèque consacrée à l’histoire de la médecine. Grâce au Fonds de bibliothèque et archives Macbeth, nous choisissons des livres qui revêtent une grande importance aux fins de restauration; nous procédons aussi à un nettoyage et restaurons certains objets précieux en métal.

Le Collège royal a aussi contribué au parrainage d’une statue en l’honneur de l’auteur du poème Au champ d’honneur, le lieutenant-colonel John McCrae. Elle a été inaugurée en mai à Ottawa. Le Dr McCrae a été intronisé récemment au Temple de la renommée médicale canadienne, sa candidature ayant été proposée par le Collège royal et la McCrae House.

Haut de la page

 

Valeur du titre d’Associé : vaste participation des Canadiens à notre campagne

Dans le cadre du deuxième volet de notre campagne, menée de janvier jusqu’à la fin mai, nous avons sensibilisé près de 6,6 millions de Canadiens à la valeur du titre d’Associé du Collège royal et aux normes rigoureuses auxquelles nos membres doivent satisfaire. Pour appuyer ces efforts, nous avons créé une nouvelle vidéo expliquant au public ce que signifient les titres que nous attribuons, actualisé notre microsite sur l’importance du titre d’Associé, et poursuivi nos activités de sensibilisation en ligne et dans les médias sociaux, sur des sites tels Google, WebMD.com, Québecor, CBC Health et Facebook.

Les vidéos créées en partenariat avec trois associations nationales de spécialistes, qui expliquent le rôle de certains spécialistes et l’importance de ce rôle pour veiller à la santé des Canadiens, sont peut-être notre plus grande réalisation durant ce volet de la campagne. Les vidéos pilotes ont reçu un très bon accueil et portaient sur la chirurgie générale, la médecine interne et la psychiatrie. Quatre mois à peine depuis leur lancement, plus de 18 000 personnes les avaient regardées.

On prévoit que le troisième volet de cette fructueuse campagne se tiendra en 2016.

Haut de la page

 

Rayonnement international : Collaboration avec l’AFMC et le CMFC et conférences

En réponse aux suggestions des membres et d’autres intervenants, Collège royal International (CRI) collabore maintenant avec l’Association des facultés de médecine du Canada et le Collège des médecins de famille du Canada, afin d’aider des partenaires internationaux ayant manifesté le désir d’apprendre, d’adopter et d’adapter nos normes et valeurs canadiennes en formation médicale. Nous pourrons ainsi cerner des possibilités d’atteindre des objectifs communs, en respectant nos défis et priorités individuels.

Nous avons aussi organisé cette année une série de conférences internationales sur la formation des résidents. En avril, nous avons contribué à la tenue de la deuxième Conférence latino-américaine sur la formation des résidents (LACRE) à Santiago, au Chili. Le Dr Imrie et six membres du corps professoral de CRI ont constaté sur place l’enthousiasme des participants afin d’améliorer la formation des résidents et les soins aux patients de ce pays. Au début du mois, j’ai eu également le privilège d’assister à l’édition 2015 de la Conférence sur la formation des résidents en Chine à Pékin, organisée en partenariat avec le Peking University First Hospital. La grande détermination des participants afin de transformer le système (le thème de cette année) de formation des résidents y était aussi évidente.

Haut de la page

 

De précieux partenariats

Alors que nous poursuivons l’avancement de nos priorités stratégiques, l’importance des partenariats devient d’autant plus évidente. Nous avons avantage à travailler de manière concertée, comme je l’ai mentionné. Nos partenariats au sein du Forum médical canadien sont précieux ainsi que nos relations de collaboration, comme celles du projet L’avenir de l’éducation médicale au Canada – volet postdoctoral. Nous consultons souvent nos partenaires, ici et à l’étranger, sur des questions comme l’adoption de l’approche par compétences dans la formation des résidents, l’apprentissage à vie, les améliorations et l’harmonisation en matière d’agrément, et plus récemment, nos efforts déployés dans le monde entier qui portent leurs fruits. L’apprentissage mutuel et les enseignements tirés de l’expérience d’autres partenaires sont le fondement de la position qu’occupe notre organisation, en tant que chef de file et collaborateur fiable.

Haut de la page

 

Nos bénévoles : une assise solide

Je ne le dirai jamais assez, la bonne marche de nos activités et de l’éventail de celles décrites dans ce bulletin ne pourrait être assurée sans le dévouement et les efforts déployés à titre bénévole par des milliers d’Associés. Par exemple, saviez-vous que nous pouvons compter sur le soutien de près de 1900 bénévoles chaque année pour la tenue des examens? Les bénévoles exercent de multiples rôles importants au sein des comités, des groupes de travail et des comités de planification des conférences; ils créent et font passer les examens, agréent les programmes de résidence et représentent le Collège royal auprès de partenaires internationaux. L’initiative La compétence par conception témoigne aussi, en partie, de leur dévouement constant. Ils rendent service à l’ensemble des Associés et contribuent à l’avancement de la médecine spécialisée et à la réalisation de notre mission, « améliorer la santé des Canadiens et les soins qui leur sont prodigués en jouant un rôle de premier plan dans la formation médicale, les normes professionnelles, la compétence des médecins et l’amélioration continue du système de santé ».

Haut de la page

 

Reconnaître l’engagement des Associés en matière de services

Chaque année, nous avons le plaisir de rendre hommage à des Associés qui témoignent de l’engagement du Collège royal à fournir des services et des soins de qualité, tant envers les Canadiens qu’envers la profession médicale. Si vous ne connaissez pas déjà les lauréats de nos prix nationaux de 2015, les Drs Bernard Charlin, William Wall et Peter Ferguson, je vous encourage à prendre connaissance de leurs réalisations sur notre site Web. Nous avons aussi souligné l’excellence du travail de la Dre Karen Hill, lauréate du tout premier prix du Collège royal en santé des Autochtones, et accueilli trois nouveaux Associés honoraires. En plus de notre programme de prix officiel, un grand nombre de nos membres reçoivent chaque année diverses formes de distinctions honorifiques, qu’il s’agisse d’ordres nationaux et provinciaux, de prix attribués au sein de services médicaux de forces militaires et dans les domaines clinique, de l’enseignement et du mentorat. Chaque année également, plusieurs Associés sont aussi intronisés au Temple de la renommée médicale canadienne ou reçoivent des prix internationaux. Je suis fier de toutes les réalisations de nos membres et de la manière dont ils mettent en application les valeurs et les normes élevées en matière de soins que le Collège royal a à cœur de protéger.

Haut de la page