Chers collègues,

Les Associés du Collège royal se font depuis longtemps un point d’honneur de participer à des projets humanitaires dans certains des pays les plus complexes et médicalement défavorisés du monde. Les médecins qui se consacrent à l’aide humanitaire sont parfois confrontés à des maladies infectieuses mortelles et des communautés déchirées par des conflits ou carrément la guerre. Ils vivent des expériences qui dépassent largement les limites acceptables de risques ou de blessures auxquels un médecin peut être exposé.

Par ce message, j’aimerais souligner le courage et le sacrifice de ces médecins, et rappeller aux Associés qu’ils peuvent proposer la candidature de l’un d’eux pour le Prix Teasdale-Corti d’action humanitaire du Collège royal jusqu’en septembre.

Établi en 2008, ce prix figure parmi les plus prestigieux de notre Programme de prix et bourses totalisant un million de dollars. Il a été créé en l’honneur d’un couple extraordinaire, la Dre Lucille Teasdale-Corti et son époux le Dr Piero Corti, qui a grandement amélioré les services médicaux à l’étranger dans les années 1960, 1970 et 1980.

En tant que chirurgiens et travailleurs de l’aide humanitaire, ils ont amélioré les conditions de vie de la population pauvre de la région de Gulu en Ouganda pendant 35 ans, grâce à leurs soins et à leur enseignement. Durant la guerre civile et l’agitation politique qui ont sévi pendant près de 25 ans, leur persévérance a permis de sauver des milliers de vies et transformé un petit dispensaire missionnaire en un hôpital d’enseignement moderne, l’Hôpital Sainte-Marie-Lacor, maintenant un hôpital d’enseignement réputé où les soins sont dispensés principalement par des professionnels de la santé ougandais. Les Teasdale-Corti ont vraisemblablement établi des normes élevées.

C’est justement pour cette raison que les critères d’admissibilité pour le Prix Teasdale-Corti du Collège royal sont rigoureux. Les candidats proposés doivent personnifier l’altruisme et l’intégrité, ainsi que le courage et la persévérance dans le soulagement de la souffrance humaine, ou avoir démontré de telles qualités par le passé. Par exemple, une brève rétrospective de deux anciens lauréats dévoile des personnes tout à fait extraordinaires :

  • En 2014, le prix a été décerné à Dan Poenaru, MD, FRCSC, pour les soins chirurgicaux qu’il a dispensés aux enfants lors de la guerre civile et dans les camps de réfugiés à Kijabe, au Kenya. Le Dr Poenaru a contribué à la construction d’un hôpital pédiatrique et élaboré le premier programme de formation en chirurgie pédiatrique en Afrique de l’Est.
  • En 2013, Joanne Liu, MD, FRCPC, a été récompensée pour sa collaboration avec Médecins sans Frontières, qui l’a transportée dans certains pays les plus dangereux au monde, notamment la Somalie, le Honduras, l’Éthiopie, le Soudan, la Palestine, l’Ouganda et Haïti, où elle a traité des patients au son des missiles en plein vol. Il lui est même arrivé de dormir avec ses bottes en cas d’attaque des rebelles.

Tous les lauréats du Prix Teasdale-Corti

Dr Dan Poenaru

Dr Dan Poenaru

Dre Joanne Liu

Dre Joanne Liu

Dr Robert Taylor

Dr Robert Taylor

Dr Ken Foster

Dr Ken Foster

Dr Stephen Foster

Dr Stephen Foster

Dre Jean Chamberlain Froese

Dre Jean Chamberlain Froese

Dr Paul Thistle

Dr Paul Thistle

En un sens, le Prix Teasdale-Corti est un effort « local ». Il a été créé et parrainé par nos comités consultatifs régionaux, dont l’argument principal voulait que nous reconnaissions officiellement les médecins qui se surpassent pour fournir des soins de santé dans une dimension humanitaire. J’appuie de tout cœur cet argument, et je vous encourage tous à perpétuer cette tradition en songeant aux personnes de votre entourage professionnel qui méritent le prochain Prix Teasdale-Corti du Collège royal.

Tous les Associés peuvent proposer des candidatures et tous les médecins canadiens exerçant partout dans le monde y sont admissibles. Les proposants devront décrire la contribution exceptionnelle du candidat (au Canada ou à l’étranger) et joindre son curriculum vitae ainsi que deux lettres d’appui à la demande. Vous pouvez télécharger le formulaire de demande à partir de notre site Web. Une fois rempli, envoyez la mise en candidature à l’adresse awards@collegeroyal.ca.

Veuillez nous faire parvenir vos mises en candidature d’ici le 11 septembre, date limite des soumissions. Je vous encourage à célébrer avec nous les médecins qui sont prêts à tout pour soigner et guérir d’autres êtres humains.

Recevez mes sincères salutations.

Andrew Padmos, MD, FRCPC, FACP
Directeur général


 

Mise à jour sur nos activités au Népal

Dernièrement, le Népal a fait la manchette suite à une série de tremblements de terre dévastateurs qui ont plongé le pays dans le chaos.

Le Collège royal participe à des projets d’aide humanitaire dans ce pays depuis quelque temps déjà. Nos Associés, en partenariat avec la Dre Susan Brien, FRCSC, vice-présidente, Asie-Pacifique, Collège royal International, collaborent depuis 2013 avec le Tribhuvan University Teaching Hospital (TUTH) pour établir le tout premier programme de formation en soins intensifs au Népal.

Malgré les tremblements de terre, la Dre Brien est restée en contact avec nos collègues au Népal afin de les aider à répondre aux besoins les plus pressants en matière de soins de santé et d’amélioration du système d’éducation médicale.

Tous les projets du Collège royal en cours au Népal sont de nature humanitaire. Nos partenaires népalais ont donc accès à des bénévoles, à des échanges du corps professoral ainsi qu’au partage des structures et des processus requis pour élaborer des programmes de formation. Voici des exemples de nos activités centrales au Népal :

  • Création d’un programme de formation en soins intensifs (lisez l’article paru dans Dialogue pour en savoir plus sur les Associés du Collège royal qui participent à la création de ce programme).
  • Évaluation des besoins prioritaires pour améliorer la formation des oncologues dans le programme de cancérologie de l’hôpital Bir.
  • Collaboration avec les bénévoles du Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO) pour évaluer les besoins de l’hôpital pour enfants Kanti.
  • Liaison avec l’ambassade du Népal au Canada, la diaspora népalaise et le Dr Buddha Basnyat, vice-consul du Canada.
  • Recherche/présentation d’autres partenaires ou réseaux canadiens, p. ex., l’Université d’Ottawa et Agrément Canada.
  • Conseils informels et formels à la commission gouvernementale sur l’amélioration du système de formation médicale.

Le Collège royal poursuivra la collaboration avec ses collègues népalais pour trouver les meilleures façons de les aider, tant sur le plan du système d’éducation national que de l’aide humanitaire.

Partenariat avec le gouvernement népalais pour améliorer la formation des spécialistes en soins de santé.

Partenariat avec le gouvernement népalais pour améliorer la formation des spécialistes en soins de santé.

Dr Bob Woollard, Mme Margaret Kennedy, Dr Arjun Karki, Dr Redouane Bouali, Dr Andrew Padmos, Dre Susan Brien