Chers collègues,

Il y a un an, je vous faisais parvenir un message à propos des projets du Collège royal visant l’élaboration et la mise en œuvre d’une nouvelle approche de formation médicale fondée sur les compétences (FMFC). Je vous avais alors expliqué que le Collège royal avait produit une série de livres blancs pour alimenter le projet sur l’Avenir de l’éducation médicale au Canada – volet postdoctoral, dont l’objectif fondamental est de faire en sorte que les médecins exerçant au Canada continuent d’acquérir la formation et les compétences qu’il leur faut pour servir leurs collectivités.

Les membres ont généreusement contribué à l’élaboration de la série de livres blancs, et l’exercice s’est soldé par un certain nombre de recommandations. Bon nombre de celles-ci font partie de notre nouvelle initiative La compétence par conception, le véhicule par l’entremise duquel le Collège royal intègre la FMFC à la formation et à la pratique spécialisées.

Bon nombre d’entre vous ont pris le temps de formuler des commentaires sur l’initiative La compétence par conception, en réclamant plus de détails sur le plan de mise en œuvre et en faisant ressortir la nécessité de veiller à ce que les changements reposent sur des données probantes et sur une mise en commun des expériences pratiques.

Je suis ravi de vous présenter aujourd’hui les deux premières disciplines qui participeront à l’initiative et qui nous permettront de faire équipe avec nos Associés pour définir les nouveaux processus de formation et d’évaluation, de même que les outils nécessaires pour soutenir une approche fondée sur les compétences en matière d’apprentissage continu :

  • Oncologie médicale (surspécialité);
  • Oto-rhino-laryngologie et chirurgie cervico-faciale (spécialité).

Les pionnières de l’initiative – pour favoriser une approche pratique et pertinente

Les jalons de compétence demeurent sous une forme générique, car nous reconnaissons qu’il n’y a pas d’approche unique à La compétence par conception. Nous nous sommes engagés à donner à toutes les écoles, à toutes les disciplines et à tous les corps professoraux le temps et les outils qu’il leur faut pour intégrer efficacement des pratiques fondées sur les compétences. À l’autre extrémité du continuum, des Associés nous ont clairement demandé une approche fondée sur les compétences en matière d’apprentissage continu qui soit ancrée dans la pertinence et la portée pratique. La mise à l’essai de La compétence par conception favorisera la réussite de l’initiative au moment de son déploiement dans toutes les spécialités.

Cet automne, nous entamerons notre processus de mise en œuvre avec l’oncologie médicale et l’oto-rhino-laryngologie et chirurgie cervico-faciale, en concentrant tout d’abord nos efforts sur la formation des résidents. De par ce processus et avec l’appui du Collège royal, ces deux disciplines amorceront, au sein de leur programme de résidence respectif, la création, l’amélioration, l’intégration, la mise en œuvre et l’évaluation de jalons qui leur seront propres. Ensemble, nous collaborerons à tous les aspects de La compétence par conception relativement aux processus opérationnels du Collège royal, de l’examen des titres à l’évaluation et à l’agrément. Au fil de l’évolution de cette initiative pluriannuelle, leurs actions et leurs apprentissages contribueront aussi à alimenter des changements en matière de développement professionnel continu qui soient utilisables et pratiques dans un environnement réel.

Je tiens à profiter de l’occasion pour remercier les médecins qui mènent ces importants travaux avec dynamisme au nom de leur spécialité respective, ainsi que pour vous faire part de certains de leurs commentaires et observations sur l’importance de l’intégration de La compétence par conception à leurs programmes. Tamara Shenkier, MD, FRCPC, membre du Comité de spécialité en oncologie médicale, est oncologue médicale à l’Agence du cancer de la Colombie-Britannique. « Lorsque j’envisage l’avenir, je veux un médecin compétent, apte à faire preuve d’autoréflexion et d’automotivation, habile dans l’utilisation d’outils technologiques, bon communicateur et capable de se porter à la défense de mes besoins. Voilà le genre de médecin que je veux pour ma famille et moi. La compétence par conception aidera les enseignants à intégrer ces compétences dans l’expertise et les rôles transversaux des médecins de demain », explique-t-elle.

Erin D. Wright, MDCM, MEd, FRCSC, membre du Comité de spécialité en oto-rhino-laryngologie et chirurgie cervico-faciale, est professeur au Département de chirurgie de l’Université de l’Alberta. Son opinion vient renforcer la perception largement répandue suivant laquelle La compétence par conception se révèle essentielle à l’instauration d’une ère de modernisation en formation médicale. « En fait, notre modèle de formation actuel est très ancien. Il a livré d’excellents résultats dans le passé, mais les temps ont changé. La profondeur et l’ampleur de l’information et des compétences que nous comptons faire acquérir à nos résidents sont beaucoup plus importantes. Je ne crois pas que le modèle traditionnel se prête à l’atteinte des objectifs établis pour les apprenants d’aujourd’hui. »

Le cadre CanMEDS 2015 : un projet fondamental pour La compétence par conception

D’ici 2015, nous allons publier un cadre révisé des compétences CanMEDS pour les médecins. Tout en gardant sensiblement intacts les sept rôles CanMEDS, ce cadre vient s’harmoniser avec la FMFC et créer de nouveaux jalons de compétence dans chaque rôle. L’élaboration de CanMEDS 2015 progresse conformément à l’échéancier prévu, et nous procéderons au lancement du cadre définitif, assorti de ses jalons, en octobre 2015, à la Conférence internationale sur la formation des résidents à Vancouver (C.-B.).

Comme toujours, nous sollicitons les suggestions et les rétroactions de nos membres sur le travail que nous avons réalisé jusqu’ici. Nous publierons prochainement la deuxième ébauche du cadre CanMEDS 2015 (Série II), qui repose sur un ensemble de jalons de compétence génériques pour La compétence par conception. (En février, nous avons publié la première ébauche du cadre CanMEDS 2015 (Série I), qui demeure accessible à des fins de consultation et de rétroaction.) Je vous invite à prendre connaissance des neuf rapports des groupes d’experts, du Rapport sur les consultations de 2013, intitulé « Consolider nos orientations et ouvrir la voie au changement », de même qu’un numéro spécial de Dialogue consacré à CanMEDS 2015.

De nouveaux outils actualisés en appui à La compétence par conception

Au fil de notre travail d’élaboration de La compétence par conception, nous allons nous efforcer de mettre au point une expérience d’apprentissage plus personnalisée pour les résidents et les Associés. Le projet de portfolio électronique lié à La compétence par conception se traduira par une version élargie de notre actuel portfolio électronique MAINPORT, qui offrira aux résidents et aux Associés un espace pour élaborer, planifier, penser, évaluer et documenter leur formation.

Au fil de l’évolution de La compétence par conception et de la mise au point du portfolio électronique, nous intégrerons les jalons de compétence au système, ce qui permettra aux résidents et aux Associés de relier leurs réalisations aux jalons CanMEDS 2015 en ligne. Cela constituera un fondement qui contribuera à démontrer les façons par lesquelles les spécialistes ont maintenu et peaufiné leur compétence dans leur champs de pratique défini.

Participez au processus

La compétence par conception est une importante réalisation du Collège royal visant à harmoniser la formation médicale avec les réalités de la pratique d’aujourd’hui. Sa réussite et sa qualité ultime reposent sur l’engagement et le soutien actifs de nos Associés, partenaires et autres intervenants du système de soins de santé du Canada. Je vous invite tous à transmettre votre point de vue et vos réflexions sur les progrès que nous avons réalisés jusqu’ici à l’aide de la fonction de commentaire ci-dessous et en participant à la conversation sur Twitter ou LinkedIn.

Je vous invite aussi à participer directement au processus et à en apprendre davantage en assistant à l’un des webinaires sur La compétence par conception et CanMEDS 2015, ou en participant aux panels en ligne CanMEDS 2015.

Au plaisir de recevoir vos commentaires et de vous voir participer davantage.

Recevez mes salutations distinguées.
Andrew Padmos, MD, FRCPC, FACP
Directeur général