Chers collègues,

Nous voilà déjà à mi-chemin de l’été, et j’aimerais saisir cette occasion pour réfléchir sur la première moitié de notre année civile, de même que pour faire le point sur les progrès réalisés par le Collège royal en ce qui a trait aux priorités établies dans notre plan stratégique intitulé L’objectif qui importe le plus. En vigueur depuis 2011, notre plan détermine cinq points stratégiques que le Collège royal s’est engagé à faire progresser de façon substantielle en trois ans. Je me réjouis des progrès que nous avons accomplis à ce jour, ainsi que de nos efforts pour faire en sorte que ces améliorations soient le résultat d’un processus aussi concerté que possible, et je désire vous communiquer quelques faits saillants.

Des médecins compétents

En avril, le Collège royal a officiellement amorcé la mise en œuvre d’une initiative pluriannuelle pour introduire une nouvelle ère de formation médicale fondée sur les compétences, ou FMFC. Le programme officiel du Collège royal pour la FMFC, intitulé La compétence par conception, comprend un plan pour la conception, la mise au point, la mise en œuvre et le maintien de toutes les composantes d’un nouveau système d’éducation médicale pour l’avenir. Nous en sommes aux premières étapes du processus de planification qui comporteront de multiples consultations. L’harmonisation plus étroite du cadre de compétences CanMEDS pour les médecins avec La compétence par conception est partie intégrante de ces travaux dont l’aboutissement sera la cadre CanMEDS 2015. Au cours des prochaines années, chaque comité de spécialité sera invité à déterminer les jalons du rôle d’expert médical propres à leur spécialité. Une ou deux spécialités « utilisatrices précoces » lanceront le processus, puis les autres suivront. Nous avons reçu de nombreux commentaires d’Associés à cet égard, et nous maintenons notre engagement à travailler de façon concertée au fil du déroulement de l’initiative.

Nous examinons l’avenir de la chirurgie générale et ses modes potentiels d’adaptation aux nouvelles pressions et réalités de notre système de santé. Nous avons récemment tenu un sommet d’une journée au cours duquel plus de 50 participants — intervenants en formation des résidents et chefs de file en chirurgie — ont procédé à un examen critique des orientations futures de la chirurgie générale au Canada et discuté de ces perspectives. À la suite des consultations tenues auprès d’intervenants d’un bout à l’autre du pays, le Collège royal publiera à l’automne des recommandations pratiques afin de faire progresser les importants échanges au sujet de la chirurgie générale. J’invite les Associés à continuer d’offrir leurs commentaires par courriel en tout temps.

Vous souvenez-vous de vos examens du Collège royal? Un nombre record de 2592 candidats se sont présentés aux examens du printemps 2013, ce qui représente une augmentation de 7,9 pour cent par rapport à l’exercice de 2011–2012.

La santé et les systèmes de soins de santé

Après s’être livré à une étude approfondie sur la question des heures de travail et de la fatigue des résidents, le Comité directeur national sur les heures de travail des résidents a publié le premier rapport exhaustif, concerté et factuel sur ce sujet au Canada. Le Comité, composé de représentants du Collège royal ainsi que de huit autres organismes de soins de santé et d’experts dans le domaine, a rendue publique une série de principes et de recommandations qui aideront les provinces et territoires dans leurs efforts visant à garantir que les règlements et les pratiques sur les heures de travail des résidents appuient des soins de la meilleure qualité possible pour les patients — et une santé optimale pour les résidents.

Depuis avril 2011, le Collège royal recueille des données pour un rapport approfondi sur les causes et le contexte du chômage des spécialistes. Ce rapport, qui sera publié à l’automne 2013 après des études et des consultations de vaste portée, explore les variables qui contribuent à cette situation, comme l’infrastructure des hôpitaux, l’économie, l’évolution démographique et les champs de pratique. Nos consultations comprennent 50 entrevues approfondies avec des experts comme des dirigeants d’associations nationales de spécialistes, des directeurs de programme, des présidents de comité de spécialité, des médecins en exercice, des cadres d’hôpitaux, des médecins sans emploi, des résidents et des autorités en matière de systèmes de santé. Une constatation éloquente a révélé que plus de 14 pour cent des spécialistes certifiés par le Collège royal en 2011 n’ont pu trouver un poste à temps plein ou un emploi dans les quatre à douze semaines suivant les examens — une réalité qui ne sert ni les patients que notre système de santé représente ni les spécialistes hautement qualifiés dans lesquels il a tant investi. Surveillez la parution de notre rapport à l’automne.

Innovation, recherche et érudition

Nous avons favorisé une formation améliorée en matière de sécurité des patients dans les facultés de médecine au Canada. En avril, le Collège royal a organisé, en partenariat avec l’Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP), une activité éducative de quatre jours appelée « Promouvoir la sécurité des patients dans la formation des résidents » (ASPIRE). Cet atelier qui affichait complet visait à fournir aux facultés de médecine canadiennes les connaissances et la capacité d’offrir une formation sur la sécurité des patients. Le programme a été conçu par des médecins à l’intention de médecins, et abordait un vaste éventail de thèmes sur la sécurité des patients afin d’aider les résidents à acquérir les compétences nécessaires pour leur entrée en exercice. Nous avons pris l’engagement d’organiser une activité semblable l’an prochain, de nouveau en collaboration avec l’ICSP.

Par ailleurs, la planification de nos conférences de l’automne va bon train : la Conférence internationale sur la formation des résidents se tiendra du 26 au 28 septembre à Calgary, et notre Sommet de simulation, les 8 et 9 novembre à Vancouver.

Valeur du titre d’Associé

Cette année encore, le Collège royal a octroyé un million de dollars par l’intermédiaire de notre programme de prix et bourses d’échelle nationale et régionale afin de reconnaître les réalisations d’Associés et d’encourager l’excellence dans la médecine spécialisée. Parmi nos reconnaissances les plus prestigieuses figure le prix Teasdale-Corti qui, cette année, a été décerné à la Dre Joanne Liu de Montréal. La Dre Liu est une inspiration par son engagement au sein de Médecins sans frontières dans certains des endroits les plus dangereux de la planète. Regardez une vidéo et écoutez directement la Dre Liu présenter son action humanitaire.

Le prix Teasdale-Corti n’est que l’une des nombreuses reconnaissances que le Collège royal confère à des médecins exceptionnels chaque année. Je vous invite à considérer la mise en candidature d’Associés qui, à votre avis, incarnent les qualités que nous cherchons à reconnaître par ces prix. Les mises en candidature pour plusieurs prix se terminent le 30 août 2013.

Rayonnement international

Collège royal Canada international a accompli des progrès considérables sur plusieurs fronts cette année. CRCI poursuit ses efforts pour établir des ententes avec des centres de collaboration faisant la promotion des normes du Collège royal à l’étranger et pour renforcer la capacité de nos partenaires internationaux à offrir une formation spécialisée ainsi que des programmes d’apprentissage et de perfectionnement professionnels. Nos centres de collaboration ont donné la priorité au perfectionnement des stagiaires et des professeurs, à l’évaluation des apprenants et des programmes, à la formation fondée sur la simulation et au développement professionnel continu. En outre, le Conseil a approuvé la politique de CRCI visant l’amélioration des services d’examen et d’agrément de programmes à l’échelle internationale. Cette politique a été motivée par des demandes de nos partenaires internationaux qui cherchent à améliorer leurs systèmes d’éducation médicale. Une fois conçu, le projet permettra au Collège royal d’accorder un « sceau de garantie » à des programmes de formation médicale offerts à l’extérieur du Canada et qui satisfont aux normes du Collège royal. Les prochaines étapes comprennent la création d’un Comité d’examen des programmes internationaux, ainsi que l’élaboration du programme et des processus à l’appui de la politique.

Nouveau président

En plus de reconnaître le travail fructueux du Collège royal au cours des six derniers mois, j’aimerais profiter de ce message pour souhaiter la bienvenue au nouveau président du Collège royal. Cecil Rorabeck, OC, MD, FRCSC, est l’ancien chirurgien en chef du Centre des sciences de la santé de London, il est aussi professeur émérite en chirurgie orthopédique à l’Université Western et a été nommé officier de l’Ordre du Canada 2012 pour avoir fait progresser les soins orthopédiques et la prothétique. Outre ses activités cliniques, de recherche et d’enseignement auxquelles il se consacre depuis 30 ans, le Dr Rorabeck a mis sur pied le volet canadien d’Operation Walk, un organisme à but non lucratif qui offre gratuitement des chirurgies de remplacement de la hanche et du genou à des personnes défavorisées en Amérique du Sud. Il a siégé aux conseils d’administration du festival Shakespeare de Stratford, du Conseil national de recherches et du Temple de la renommée médicale canadienne. C’est effectivement une grande chance pour nous que de pouvoir bénéficier de l’expérience et de l’expertise du Dr Rorabeck.

Enfin, j’aimerais souligner le fait qu’au cours de la dernière année, le Collège royal s’est efforcé de communiquer plus souvent et de façon plus efficace avec les Associés. Mon blogue qui accompagne habituellement le Message du directeur général, notre fil Twitter et notre compte Facebook constituent nos nouveaux moyens de tenir les Associés informés des affaires du Collège royal. Ils vous permettent également de nous transmettre vos commentaires et de participer à des échanges et des débats entre vous. J’ai le plaisir de vous signaler que nous comptons maintenant plus de 1000 abonnés Twitter et Facebook. Ce nombre s’est accru au rythme de 200 à 300 pour cent par trimestre depuis le lancement de ces modes de communication. Cliquez sur les icônes à droite de cette page pour suivre le Collège royal au moyen de l’un ou l’autre de ces canaux.

Je vous encourage à communiquer directement avec moi au sujet des thèmes que j’ai abordés ici, ou de toute autre question qui vous préoccupe. Je vous invite également à me faire parvenir vos suggestions de sujets que vous aimeriez voir traiter dans mon message mensuel. Soyez assurés que les idées acheminées par courriel normal et par la poste sont tout aussi bienvenues!

Je vous souhaite à tous un très bon été.

Recevez mes sincères salutations.

Andrew Padmos, BA, MD, FRCPC, FACP
Directeur général


Commenting guidelines